04/10/2005

Hommage à la vallée du Tarn...

LE CROCOQUILLE


Halte-là, irascible et vieux crocoquille!
Ne traîne pas plus loin ta coquille fendue>
Dans ton antre froid où tu chantais des quadrilles,
Aucune fiancée maudite ne viendra jamas plus.

Halte-là, vieux, pauvre et gris crocoquille!
Tes cinq dents jaunies ne valent plus rien.
Dans tes orbites creuses s'éteignent tes pupilles
Tout le monde dira de toi: "C'tait un gars bien..."!

03:07 Écrit par Siam | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.